Pas de catégorie disponible.

NSU Supermax 1958
NSU Supermax 1958 NSU Supermax 1958 NSU Supermax 1958 NSU Supermax 1958 NSU Supermax 1958 NSU Supermax 1958 NSU Supermax 1958 NSU Supermax 1958 NSU Supermax 1958 NSU Supermax 1958 NSU Supermax 1958

NSU Supermax 1958

ShowRoom

Certaines variantes sont indisponibles

Marque : NSU

600,00 € - 6 000,00 €

Cette NSU est appelée Supermax car elle était tout simplement le roadster 250cc supérieur des années 50 et du début des années 60. NSU a construit la 250 la plus lisse, la plus rapide, la plus maniable et surtout la plus fiable de l'industrie dans les années 1950, avec un moteur à 4 vitesses de construction unitaire qui était pratiquement incassable dans un châssis en acier embouti. Dans l'immédiat après-guerre, toute la production motocycliste mondiale est figée. Beaucoup de constructeurs reprennent la fabrication de modèles d'avant-guerre, sans innovation technique notable, ce qui n'est vraiment pas le cas, en 1952, de la NSU.

La version roadster ultime de la série Max était la Supermax de 1956, qui a abandonné la suspension arrière à bras oscillant en porte-à-faux d'origine de Max en faveur d'une conception à deux amortisseurs plus conventionnelle; le changement en faisait plus une 250 de luxe qu'une machine de sport, mais sa vitesse de pointe élevée de 80 mi / h pouvait être maintenue indéfiniment, car le moteur était infatigable et le châssis très confortable.
Un monocylindre à quatre bielles

Une surprenante technique
Elle posséde un moteur dont l'arbre à cames en tête est entraîné depuis la queue de vilebrequin par deux longues bielles montées sur excentriques calés à 90°. Une troisième bielle supportait le palier de l'arbre à cames, assurait la transmission des dilatations et garantissait ainsi la constance du jeu aux soupapes. Ce dispositif, unique dans l'histoire et très coûteux, avait l'avantage d'être silencieux, indéréglable et de ne demander aucun entretien. LA quatrième bielle, classique cette fois, est celle reliant le vilebrequin au piston !

 La NSU SuperMax, dévelope 18,0 ch à 6500 tr/min. Cette NSU a aussi brillé en compétition dans toute l'Europe, sur les pistes de vitesse autant que dans les grandes épreuves de tout terrain comme les ISDT.

Possibilitée de réserver la moto en ligne.

Monocylindre 4 temps refroidi par air - 246,8 cm3 (69 x 66 mm) - 18ch / 6 500 tr/min - Simple ACT entraîné par biellettes - Carburateur. Bing HD 2* Ø 26 mm - Boîte 4 rapports - Embrayage à sec à 4 disques - Transmission par chaîne - Cadre poutre en tôle emboutie - Pneus av et ar. 3,25 x 19" - Réservoir 14 l - 145 kg - 125 km/h

Fourni avec la NSU Supermax 1958
Carte grise collection.
Carnet officiel NSU: Eclatés / Schémat / Liste des pièces détachées du model
Carnet d'instructions de réparation
Multriples Factures / Dossier complet.

Les produits associés

Pas de produit disponible.

Haut de page